BANDE-RECETTES.jpg

Les Politiciens, les photos et leurs pancartes

Ce blogue est bien sûr, inspiré de la présente campagne électorale mais aussi par des commentaires que j’ai reçus…

Durant ma carrière d’entrepreneure, j’ai eu à rencontrer plusieurs politiciens. Je ne le dis pas pour me vanter, pour moi ces politiciens sont des humains comme les autres…Et il y a toujours quelqu’un d’assez proche de toi pour te demander de rencontrer untel ou unetelle. Ce qui fait que tu ne peux pas vraiment dire non…et ce, peu importe mon allégeance politique.

Je crois que les politiciens aiment se « coller » aux histoires à succès. Et Fromage au Village a bien souvent de belles retombées médiatiques. C’est en rencontrant les électeurs que les politiciens trouvent les informations dont ils ont besoins pour leurs programmes et leurs promesses.

Donc, à travers les années, j’ai rencontré au fédéral; Monsieur Denis Lebel, ministre conservateur responsable de DEC, M. Martin Cauchon, ministre libéral responsable de DEC, j’ai cuisiné du foie de veau avec M. Gilles Duceppe du Bloc québécois à l’occasion de la Foire Gourmande. M. Marc Lemay, Bloc québécois m’a fait visiter le parlement d’Ottawa et Mme Christine Moore du NPD nous aidé à plier des serviettes de table pour un souper «Slow Food» de la Foire Gourmande.

Du côté provincial, j’ai rencontré M. Laurent Lessard ministre libéral de l’Agriculture député de Frontenac, qui connait toute ma famille, résidente dans son comté. Le garde du corps de M. François Gendron ministre de l’Agriculture, Parti québécois, l’avait «perdu» parce que j’ai passé par un raccourci pour lui montrer les toilettes. Aussi, le politicien le plus sympathique que j’ai rencontré c’est M. Amir Khadir de Québec solidaire. Il a parlé avec tous les employés de la fromagerie présents ce jour-là.

Et je passe les différents candidats locaux et régionaux qui sont aussi venus nous visiter; Rémy Trudel, Luc Blanchette, Pierre Corbeil, Claude Thibeault, Daniel Bernard et d’autres oubliés.

Peu importe le parti, la couleur et l’allégeance, je profite de ces rencontres pour discuter avec eux des enjeux concernant l’agro alimentaire témiscamien , des difficultés propres à la vie en régions éloignées, des défis reliés au développement des entreprises.

Évidemment lors de ces rencontres, les politiciens ont toujours des adjoints pour prendre quelques photos. On ne nous demande jamais la permission pour utiliser ces photos… C’est ainsi que ma figure se retrouve dans les médias et ce n’est pas moi qui l’aie demandé. Une fois, mon garagiste m’a «niaisé» parce qu’il m’a vu la tête collée sur le bras de M. Jean Charest (alors premier ministre du Québec) lors d’une super expérience avec les chefs d’origines Nord-Ouest au parlement. Sur cette photo là, je trouve que j’ai quand même manqué d’un peu de retenue !

En cette campagne électorale provinciale, le poteau d’Hydro-Québec dans la cour de la fromagerie, est utilisé par un candidat. Ce n’est pas le poteau de Fromage au Village, je n’ai donc pas à donner ma permission… mais c’est tout de même dans ma cour. Et c’est bien correct que le poteau soit utilisé. Il y en a beaucoup de poteaux qui le seront cet automne. Remarquez que c’est vraiment mieux une pancarte électorale souriante que la SQ qui fait du radar dans ta cour !!

Pour conclure, je souhaite garder pour nous nos allégeances politiques, elles ne regardent que nous. Par contre, ce qui nous tient à cœur, ce sont le développement et le rayonnement du Témiscamingue. Et si pour cela je dois sourire et parler à tous les politiciens, je vais le faire. Après tout, cela va peut-être prendre quatre ans avant qu’on les revoit.


193 vues
  • Facebook
  • INSTAGRAM
  • Twitter
  • Pinterest
  • YouTube
Pour en savoir plus sur nous 

 Aide / Boutique

Suivez-nous !

©2019 Fromage au Village / Tous droits réservés